Colère

Publié le par Francoise

 

 

 

Je hais cette mode écoeurante

Qui fait du bonheur la quête ultime

 

Pure hérésie

 

Je vomis tous les arguments

De ceux qui s'y collent

 

Pure vanité

 

Je méprise ce discours-écran

Qui nous prive de nos élans

 

Pure manipulation

 

Je veux la douleur

Telle un lapsus

 

Surtout avec la langue

 

Et que de chaque enseigne

Coule le sang

 

Que je lécherais

 

Telle une chatte

Pensant ses blessures

 


 

Françoise BONNEROT, le 31/01/2013

 

 

Publié dans Poèmes

Commenter cet article